23/07/2024

J’ai qualifié cette antenne, d’antenne tournebroches, je pense qu’en voyant les images vous comprendrez pourquoi HI!

Celle-ci est le premier modèle du début des années 80 s, plus tard elle a été modifiée , d’une part sur le plan mécanique, et d’autre part sur ses caractéristiques physiques. Les fixations des éléments sur le boom ont été simplifiées, remplacées par une pièce en aluminium monobloc. Elle est alimentée à travers un Balun 1/1 réalisé par enroulement de coaxial. Il peut être remplacé par un balun sur ferrite de même rapport.

Les dimensions des éléments ont aussi été modifiées par le fabricant. Les éléments radiants et réflecteurs ont vu leurs longueurs changées, ainsi que le boom qui sur ma version mesure 1,25 m et qui passe à 2 mètres. Le résultat des modifications est une augmentation du rapport avant/arrière au détriment du gain, avec une perte de 1 dB de gain sur 20 et 10 m. J’ai remis complètement à neuf cette Antenne, car elle porte pour moi plein de bons souvenirs, comme je l’avais expliqué dans un article précédent : http://lvp71.fr/2023/08/11/reglages-dune-antenne-verticale-vhf/ .

Certaines parutions rapprochent le fonctionnement de cette antenne à celui d’une HB9CV, certains copains me disent que non. Compte-tenu de ce que je comprends de son système d’alimentation, je pencherais plutôt pour la première explication. Les tiges inductives, de chaque côté des trappes, ont pour fonction de réduire les dimensions mécaniques des éléments tout en préservant les performances et caractéristiques de l’antenne. A noter que cela est contraire à ce que disaient nos anciens sur la longueur des antennes et de leurs adaptations, comme au sujet de leurs bandes passantes.

Bientôt, elle rejoindra le pylône, après l’installation de mon rotor.

Voici la deuxième version de la TET 23-M

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share via
Copy link