23/07/2024

Dans le monde des mots et des nouvelles, Un journaliste s’égare dans des querelles. Sa plume, jadis noble et juste, S’abîme dans une complaisance injuste.

Il ignore la charte qui guide sa voie, Préférant l’écho de son propre émoi. Ses articles, des opinions déguisées, Oublient l’essence du devoir, égarées.

Des voix étouffées, des vérités bafouées, Sous le poids de ses mots mal avisés. Il se laisse corrompre par l’appât du gain, Vendant son âme pour un profit vil et vain.

Les photos qu’il vend à prix d’or, Ont le goût amer de l’absence de décors. Des collectivités, il en devient l’apôtre, Ses articles, des odes à leur bien-être sot.

Mais où est donc passé le devoir d’informer, De donner voix à ceux qui veulent s’exprimer ? Le droit de réponse, un droit bafoué, Dans son univers, le parti pris est roi, ahurissant.

Pourtant, dans l’ombre, des voix murmurent, Réclamant justice, que la lumière perdure. Car un vrai journaliste, tel un phare dans la nuit, Doit éclairer, non pas obscurcir le récit.

Que la plume retrouve sa dignité perdue, Que le journalisme se réveille, éclairé et vertueux. Que le respect de la charte devienne loi, Et que la vérité brille, plus forte que les émois.

Sources: https://www.snj.fr/content/charte-d%E2%80%99%C3%A9thique-professionnelle-des-journalistes

La Charte des journalistes français inclut le droit de réponse comme un élément clé des principes éthiques à respecter. Voici plus en détail comment ce droit est généralement intégré dans la pratique journalistique :

Droit de réponse: Tout individu ou toute organisation citée ou directement concernée par une information diffusée par un média a le droit de demander un droit de réponse. Ce droit permet à la personne concernée de rétablir les faits, de rectifier des informations inexactes ou de répondre à des accusations.

  1. Indépendance: Les journalistes doivent exercer leur métier en toute indépendance, sans subir de pressions externes, politiques, économiques ou idéologiques.
  2. Pluralisme: Ils doivent respecter la diversité des opinions et des points de vue, et s’efforcer de présenter une information équilibrée et impartiale.
  3. Rigueur et vérification des faits: Les journalistes ont le devoir de vérifier l’exactitude des informations qu’ils diffusent, en recoupant les sources et en faisant preuve de rigueur dans leur travail.
  4. Respect de la vie privée et des personnes: Ils doivent respecter la vie privée des individus et éviter toute forme de diffamation, de calomnie ou d’atteinte à la réputation.
  5. Protection des sources: Les journalistes doivent protéger leurs sources d’information, dans le respect du secret professionnel et de la liberté de la presse.
  6. Transparence et rectification des erreurs: En cas d’erreur, les journalistes ont le devoir de rectifier rapidement et de manière transparente, en présentant des excuses le cas échéant.
  7. Refus de toute forme de discrimination: Ils doivent rejeter toute forme de discrimination, que ce soit en raison de l’origine ethnique, du genre, de la religion, de l’orientation sexuelle, ou de toute autre caractéristique.
  8. Déontologie publicitaire: Les journalistes doivent garantir l’indépendance de leur travail vis-à-vis des intérêts publicitaires, en évitant tout mélange entre le contenu éditorial et les annonces publicitaires.
  9. Respect du droit à l’information: Ils doivent respecter le droit du public à l’information et favoriser le libre accès aux sources d’information.

Cette charte constitue un guide essentiel pour les journalistes français dans l’exercice de leur métier, en veillant à ce qu’ils respectent des normes éthiques élevées et contribuent à la qualité et à la crédibilité de l’information.

  • 1 thought on “Poème, Dans le monde des mots et des nouvelles, Un journaliste Creusotin, égare la charte des journalistes (ci-jointe).

    1. L’auteur de ce poème épatant (ainsi que le rappel de la charte des journalistes) retrace des vérités trop souvent oubliées des soi-disant journalistes. La déontologie en matière de journalisme requière des normes et des valeurs auxquelles le journaliste devrait s’astreindre comme, la vérité, la rigueur, l’exactitude mais aussi et surtout, l’intégrité, l’équité, notamment. Par ailleurs, le vrai et bon journaliste se distingue par sa capacité, à se documenter, observer, enquêter, opposer les faits pour en restituer une analyse critique, neutre et pertinente ; c’est un professionnel de l’information.
      Bravo !
      R.C.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Share via
    Copy link