23/07/2024
Hidetsugu Yagi

L’histoire de l’antenne directive pour les radioamateurs remonte aux débuts de la radio amateurisme au début du 20e siècle. Les radioamateurs ont toujours cherché des moyens d’améliorer leurs communications radio en développant des antennes plus efficaces et directionnelles.

Shintaro Uda

Antennes Dipôles : Au début de la radio, les antennes dipôles étaient largement utilisées. Ces antennes étaient simples et faciles à construire, mais elles avaient une directivité limitée.Antennes Yagi-Uda : Dans les années 1920, les ingénieurs japonais Hidetsugu Yagi et Shintaro Uda ont développé l’antenne Yagi-Uda, également connue sous le nom d’antenne Yagi. Cette antenne directionnelle était composée d’un élément réflecteur, d’un ou plusieurs éléments directeurs et d’un élément émetteur. L’antenne Yagi a offert une directivité accrue par rapport aux antennes dipôles, ce qui a permis une meilleure concentration de l’énergie dans une direction spécifique.

Le fonctionnement de l’antenne Yagi-Uda repose sur l’interaction entre ses différents éléments. Le dipôle, qui est l’élément actif, reçoit et émet des ondes radio. Les directeurs, qui sont plus courts que le dipôle, servent à concentrer les ondes dans une direction spécifique, augmentant ainsi la directivité et le gain de l’antenne. Le réflecteur, généralement plus long que le dipôle, reflète les ondes vers les directeurs, renforçant l’efficacité de l’antenne.

La conception d’une antenne Yagi-Uda nécessite une attention particulière à la longueur et à l’espacement des éléments. La longueur de chaque élément est déterminée en fonction de la longueur d’onde du signal à recevoir ou à émettre. Généralement, le dipôle est conçu pour être proche de la demi-longueur d’onde du signal cible, tandis que les directeurs sont légèrement plus courts et le réflecteur légèrement plus long. L’espacement entre les éléments influence également la performance de l’antenne, avec un espacement optimal permettant un meilleur gain et une meilleure directivité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share via
Copy link